LE VIAGER

Le viager

Vente et achat en viager

Vous êtes propriétaire d’un bien immobilier appartement, maison ou autre et vous désirez  améliorer vos revenus, compléter votre retraite, le viager rend possible la vente de son bien immobilier en échange du versement d’une rente à vie par l’acheteur.

Qu’est-ce que le viager immobilier ?

La vente immobilière en viager consiste en la vente d’un bien immobilier par un propriétaire (le crédirentier) à un acquéreur (débirentier) qui va lui verser le prix sous forme d’une rente. Cette rente est dite « viagère » car elle s’éteindra au jour au décès du crédirentier. Il est possi­ble et même fréquent que le vendeur occupe son logement jusqu’à son décès. On parle alors de viager occupé. En cas de vente par un couple, il est possible de prévoir la réversion de la rente au profit du survivant.

Les 2 types de viagers

VIAGER

Le viager occupé : C’est le viager classique représentant presque la totalité des transactions. Il correspond à la vente d’un bien immobilier dont le crédirentier ou propriétaire se réserve un Droit d’Usage et d’Habitation (DUH, droit d’occuper le bien sa vie durant). Le vendeur continue à vivre chez lui tout en percevant une rente à vie.

Le viager libre : Il correspond à la vente d’un bien immobilier dont le débirentier ou acquéreur aura immédiatement la libre disposition. L’acquéreur peut occuper ou louer le bien à sa convenance. Le vendeur bénéficie d’un bouquet à la signature de la vente et d’une rente à vie (il bénéficie ainsi d’une rente faiblement fiscalisée et totalement sécurisée).

Achat en viager : calcul de l’échéance

Si le nombre d’échéances n’est pas connu d’avance (Aléa), en revanche le montant des échéances de la première année est fixé dés le départ dans l’acte notarié.

Il est calculé en tenant compte à la fois :

  • de la valeur du bien vendu,
  • du fait que le bien est libre ou occupé,
  • du montant du versement comptant éventuel (le bouquet),
  • de l’âge du ou des vendeurs.

Ensuite, la rente est révisée chaque année en fonction de la variation de l’indice du coût de la construction le plus souvent.

Viager : le bon conseil

Tous le calcul des modalités de paiement de votre viager, repose sur la valeur vénales de votre bien sur le marché. Alors rapprochez-vous d’un spécialiste du marcher local.

N’hésitez pas à me contacter